Professeur privé

Professeur privé est né d'un simple constat : prof indépendant, c'est bien, mais on se sent quand même un peu seul !

Grégory m'a contacté fin août 2010, Karin l'a contacté un peu plus tard; nous nous sommes rencontrés, nous avons pas mal discuté, et au final avons tous les trois décidé de nous associer informellement. Et c'est ainsi que nous avons mis en ligne notre site fin avril.

Quel bilan pouvons-nous en tirer ? Chacun apporte, et chacun reçoit; si nous devions faire les comptes :

  • Grégory apporte son énergie, ses idées, ses compétences en marketing, et de très bons contacts pour disposer de salles afin d'y organiser des stages.
  • Karin apporte sa connaissance approfondie de la langue française, ce qui est extrêmement utile pour par exemple rédiger moult descriptions uniques du site qui serviront à le référencer.
  • J'apporte mon expérience en terme de création et référencement de site Internet, ainsi que beaucoup de demandes de cours que je ne peux pas satisfaire.

Qu'en retirons-nous à ce jour, outre la satisfaction de monter un projet et de le voir avancer ?

Grégory, des élèves; Karin, une présence sur Internet et quelques élèves; moi, la possibilité de me lancer dans les stages; tous, un projet commun de multiplier les stages thématiques pour lesquels dans notre secteur géographique (Yvelines, Eure-et-Loir) la demande est forte et l'offre est faible ou peu crédible.

Se regrouper est-il un des avenirs de notre métier ?
Personnellement, je le crois. Il faut dépasser le sentiment d'être seulement des concurrents pour se définir comme étant en "coopétition", avec comme clés de la réussite la mutualisation des ressources, la transparence, la mise en œuvre de pratiques communautaires et la confiance dans l'intelligence collective.